News

Des tests de sécurité collaboratifs qui font de la confidentialité une priorité

Synack présente les premiers espaces de travail avec contrôle des
points d’extrémité pour la prise en charge de la confidentialité

REDWOOD CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–Aujourd’hui, Synack, la plateforme de tests de sécurité collaboratifs la
plus fiable et la plus réputée des grandes entreprises et des
gouvernements, devient la seule société de tests d’intrusion collectifs
à offrir des espaces de travail sécurisés et gérés avec contrôle des
points d’extrémité. LaunchPoint+ étend l’offre VPN originale de Synack,
LaunchPoint VPN, en fournissant un environnement d’espace de travail
géré pour les tests collaboratifs des actifs de l’entreprise et du
gouvernement.

Au milieu des appels à une plus grande protection de la confidentialité
des consommateurs de la part de la Commission européenne à Apple, et
l’introduction de projets de loi audacieux sur la protection de la
confidentialité par des états comme New York et la Californie, Synack
lance son nouveau produit LaunchPoint+ pour aider les entreprises à
répondre aux normes de sécurité actuelles chaque jour plus rigoureuses.
Tout comme Apple propose désormais la confidentialité comme service
(PaaS, Privacy as a Service) pour répondre aux exigences de
confidentialité des consommateurs dans sa dernière mise à niveau iOS,
Synack offre à ses clients un contrôle supplémentaire de la
confidentialité et des données.

Alors que les normes RGPD, HIPAA, PCI-DSS et ISO 27001 sont de plus en
plus strictes en matière de confidentialité des données, Synack a
développé une nouvelle offre pour aider à satisfaire, et dans certains
cas à dépasser, ces exigences. Dans les cas d’utilisation nécessitant
une attention particulière (par exemple lorsque des données IPI sont en
jeu), les consommateurs et les régulateurs exigent de plus en plus
d’attention pour la confidentialité des données. Une violation du RGPD
pourrait entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 4 % des revenus
annuels, ce qui inciterait les organisations à protéger les données dont
elles ont la garde.

De nombreuses organisations, tant les gouvernements que les entreprises,
sont tenues de respecter des normes réglementaires dont les exigences en
matière de protection de la confidentialité sont chaque jour plus
strictes. Pour d’autres comme Apple, le respect de la confidentialité
est un moyen d’accroître la confiance de leurs clients et de
différencier leurs marques. Dans un récent sondage réalisé par SAS, 73 %
des consommateurs ont déclaré que leurs préoccupations concernant la
confidentialité des données étaient en hausse. Synack a réagi en
fournissant des espaces de travail gérés avec des contrôles des points
d’extrémité, afin de donner à ces organisations la protection des
données et l’environnement de confidentialité dont elles ont besoin,
pendant la période de tests.

En tant que leader de la sécurité collaborative, Synack a
continuellement mis sur le marché de nouvelles fonctionnalités
technologiques qui instaurent, mesurent et démontrent la confiance entre
les entreprises et leurs clients, et les organisations et les hackers
éthiques. À travers des innovations telles qu’Attacker Resistance Score,
Coverage Analytics, Trust Report et Guardians of Trust Awards, Synack
accorde la priorité à la confiance et à la confidentialité de ses
clients. LaunchPoint+ est un autre exemple de cet engagement.

Pour les clients Synack, le nouvel espace de travail de la société
permettra de contrôler les points d’extrémité, d’atteindre les objectifs
de confidentialité des données et d’améliorer la confiance entre clients
et chercheurs.

« Depuis notre fondation en 2013, notre mission est d’établir un climat
de confiance entre les organisations et les hackers éthiques. Nous
sommes très enthousiastes à l’idée de continuer à améliorer la
plateforme Synack avec des mises à jour technologiques telles que
LaunchPoint+, car ce sont elles qui donnent aux clients plus de contrôle
et rendent le modèle de tests collaboratifs en ligne plus fiable », a
déclaré Mark Kuhr, directeur technique et cofondateur de Synack.

« La possibilité d’avoir des contrôles de sécurité améliorés directement
appliqués au poste de travail en cas d’attaque aidera à garantir que les
exigences en matière de confidentialité et de conformité des données
sont respectées et appliquées de manière cohérente », affirme David
Charlton, ancien responsable des tests d’intrusion chez J.P. Morgan
Chase & Co, et responsable de la stratégie produit de Synack.

Pour les chercheurs de l’équipe Synack Red Team, LaunchPoint+ supprimera
le besoin de se connecter manuellement à un serveur VPN et assurera une
connexion stable avec une latence réseau réduite. Lorsqu’on leur a
demandé leur avis, les chercheurs de l’équipe Synack Red Team se sont
dits « satisfaits du concept », « fans de l’augmentation de la bande
passante », et pourraient « certainement se voir beaucoup utiliser ce
concept ».

Alors que les équipes de sécurité optent pour des tests d’intrusion
collaboratifs, Synack ouvre la voie de la confiance en offrant des
fonctionnalités telles que LaunchPoint+ qui garantissent des tests
confidentiels, sécurisés et contrôlés.

À propos de Synack

Synack, l’entreprise de sécurité collaborative la plus fiable, propose
des tests d’intrusion complets et continus avec des résultats concrets.
La société fait appel aux hackers éthiques les plus compétents et les
plus dignes de confiance au monde et se sert d’une technologie basée sur
l’IA pour créer une solution de sécurité évolutive et efficace. Basée
dans la Silicon Valley et disposant de bureaux régionaux dans le monde
entier, Synack protège les principales banques mondiales, les agences
fédérales, les actifs classifiés du département de la Défense et génère
près d’1 billion USD de chiffre d’affaires en travaillant avec des
entreprises du classement Fortune 500. Synack a été fondée en 2013 par
les anciens hackers du département de la Défense des États-Unis,
Jay Kaplan, PDG, et Dr Mark Kuhr, directeur technique. Pour en savoir
plus, rendez-vous sur www.synack.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Ellie McCardwell
press@synack.com

error: Content is protected !!